Créé en 1995 et parrainé par Saint-Quentin-en-Yvelines, agréé « Jeunesse et Education Populaire » depuis 2015, l'ENSEMBLE VOCAL de SAINT-QUENTIN-en-YVELINES est constitué d'une trentaine de chanteurs auditionnés et répartis en 4 pupitres de 8 choristes. Depuis sa création, ils interprètent en concert de nombreuses programmations, avec un équilibre judicieux et constant entre répertoire sacré et profane.

E


XIGENCE, le mot qui traduit la volonté, quels que soient les répertoires abordés, de faire partager une qualité constante d'interprétation pour une pièce sacrée, un programme profane, ou encore une création contemporaine. EXIGENCE pour chaque choriste dans la  maîtrise de sa technique vocale et musicale, qui nécessite un investissement personnel et un engagement important.

V

 

OIX, une quête dans leur élaboration : non pas simplement en les superposant mais en étant toujours vigilant sur l’équilibre précis, le mélange, l’alliage de timbres sur lequel on peut bâtir, résonner, vibrer, vivre et partager cette passion ; un ensemble à géométrie variable pouvant se retrouver, au gré des programmes constitués, sous la forme de choeur à voix égales de femmes ou d’hommes, à voix mixtes avec son effectif complet, ou à double choeur.
VOIX du répertoire contemporain : une des priorités de l'Ensemble Vocal de Saint-Quentin est la connaissance et la diffusion de ce répertoire. Le plus souvent le compositeur lui-même vient étayer le travail : citons, sur la Scène Nationale du Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines, Raoul LAY avec l'ensemble instrumental Télémaque pour Folksongs en 2014, Jekyll en 2012 et La Jeune Fille aux Mains d'argent en 2008, les créations en 2013 du Choix des Choeurs de Franck KRAWCZYK et de Plus que le Tumulte des Eaux Profondes sur une mise en scène de Godefroy SEGAL et une musique de Laurent PETITGAND, le très bel hommage en 2012 à la femme poète Andrée CHEDID Au coeur...du choeur, la création en 2010 des Exercices de style de Matteo FRANCESCHINI avec l'Orchestre National d'Ile-de-France, et Katarakt de Roland AUZET en 2009. Citons aussi pour mémoire, le travail mené par des chefs invités, spécialistes de ce répertoire : Philippe RAYNAUD dirigeant Scoubidou, la Poupée qui sait tout de Jean-Michel DAMASE en 2008, Didier GROJSMAN dans Rutabaga en 2007, Rachid SAFIR dans le Lointain et Etrange Voyage de Thierry PECOU en 2001 et Denis GAUTHEYRIE réalisant la création de Nova de Régis CAMPO dans le cadre du Printemps 2000 en Ile-de-France.

S

 

ON, une  recherche de qualité sonore : chaque année, un chef extérieur est invité pour animer des séances de MASTER CLASS et enrichir cette quête, en proposant une approche stylistique suivant le répertoire concerné : ainsi Antoine GUERBER pour le répertoire du Moyen-Age, Peter PHILLIPS spécialiste du répertoire Renaissance, Geoffroy JOURDAIN pour Monteverdi, David STERN pour le répertoire Baroque, Michel PIQUEMAL et Bernard TETU pour les grands compositeurs romantiques allemands, ont contribué à l'enrichissement du travail musical du répertoire classique. Dans le répertoire profane, Ariel ALONSO a su apporter toute sa connaissance du répertoire argentin, et Liz Mc COMB sa fougue pour les Gospels. Pour les grandes pages du répertoire où l'effectif choral doit être imposant, c’est en collaboration avec de nombreux choeurs de la région que les choristes ont participé à Jeanne d'Arc au Bûcher d'Arthur HONEGGER en juin 2005, L'Apocalypse selon Saint-Jean de Jean FRANÇAIX en 1999, dirigés par Jean-Pierre LORE ou le Requiem d'Hector BERLIOZ au Palais Omnisport de Paris-Bercy en 1996, sous la baguette de Michel PLASSON.

Q

 

UALITES individuelles de chaque choriste : outre les répétitions hebdomadaires accompagnées par le pianiste accompagnateur (dont Paul DROUET de 2013 à 2016), des cours de technique vocale sont dispensés à chacun par des intervenants professionnels, tels Stéfan RERAT, Sandrine CONXICOEUR, Claude MASSOZ et actuellement Emmanuelle BISCARA. Les qualités de timbre et de justesse de chaque choriste sont au centre du travail du groupe.

Y

 

VELINES, le département où l'Ensemble Vocal donne ses concerts et ses productions et poursuit ses nombreuses actions pédagogiques concernant adultes et enfants. Ancré sur le territoire de la Ville Nouvelle, c’est au Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines, Scène Nationale, et dans d'autres lieux culturels du territoire qu’il fait partager sa passion à un public de plus en plus nombreux et conquis par ses concerts commentés : les Granges de Port-Royal à Magny les Hameaux, La Ferme du Bel Ebat à Guyancourt, sans oublier le lieu magique de la Commanderie de la Villedieu à Elancourt, où l'Ensemble Vocal a animé chaque trimestre des Visites à 2 Voix entre 2013 et 2016 en collaboration avec le Musée de la Ville, ...

 

Valérie JOSSE a assuré la direction musicale de l'Ensemble Vocal de Saint-Quentin-en-Yvelines de 1995 à 2016.
Flavien BOY prend sa suite à la rentrée 2016.